Tempête Xynthia : que faire pour être indemnisé ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

La promulgation des arrêtés de catastrophe naturelle dans le Journal officiel ouvre la voie à l’indemnisation des victimes de la tempête Xynthia qui ont préalablement souscrit une assurance pour couvrir leurs biens.

Pour être indemnisé, il faut suivre quelques démarches et fournir certains documents à son assureur.

Les démarches à suivre pour obtenir une indemnisation après une catastrophe naturelle

Après la publication des arrêtés qui constatent l’état de catastrophe naturelle, l’assuré victime de la tempête Xynthia peut choisir entre trois démarches pour informer sa compagnie d’assurance de sa situation :

-se rendre directement à l’agence après avoir pris un rendez-vous avec le responsable

-téléphoner l’assureur pour lui faire part des faits

-envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception

Cette première démarche devrait être entreprise dans un délai légal de 10 jours après la parution des arrêtés de catastrophe naturelle dans le Journal officiel. Si l’intéressé souhaite accélérer la procédure d’indemnisation, il faut contacter son assureur même si l’état de catastrophe naturelle n’est pas encore décrété.

Dans le cas de la tempête Xynthia, le gouvernement, représenté par le ministre Christine Lagarde, a annoncé que ce délai légal de 10 jours sera prolongé. Les victimes ont jusqu’au 31 mars 2010 pour faire leur déclaration à leur assureur.

Les documents à fournir pour obtenir une indemnisation après une catastrophe naturelle

Pour les particuliers, la déclaration de sinistre devrait être accompagnée de certains documents qui permettront à l’assureur d’évaluer le montant des dommages subis par son client. L’assuré devrait donc produire toutes les pièces qui pourraient aider l’assureur : facture, photos, rapports d’expertises.

S’il est impossible pour la victime de fournir ses documents, la compagnie d’assurance mandate alors un expert pour estimer l’ampleur des dégâts sur les lieux. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de ne pas toucher, ni jeter les biens détériorés afin que l’évaluation de l’expert ne soit pas faussée.

Les professionnels, quant à eux, devront produire les documents suivants pour se faire indemniser :

-pour les dommages immobiliers : attestation de propriété ou le contrat de location

-extrait du registre de commerce

-bilans et comptes de résultats : les comptes de charges et produits doivent être bien détaillés

-les détails du chiffre d’affaires de l’année en cours et des trois précédents exercices.

Il faut savoir qu’une fois toutes ces démarches accomplies, les assureurs disposent d’un délai légal de 3 mois à compter de la réception de la déclaration de sinistre pour indemniser leurs clients. Cependant, il y a quelques exceptions qui peuvent prolonger ce délai. On peut citer entre autres, une trop lente décrue des eaux retardant les expertises.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »