Assurance santé ou mutuelle santé ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Dire assurance immobilière équivaut à dire un système d’assurance permettant de couvrir des biens immobiliers contre tout risque qui peut survenir. Donc logiquement, dire assurance santé équivaut à dire un système d’assurance permettant de couvrir l’assuré sur les divers risques sur sa santé. Cela regroupe ainsi la Sécu, l’Assurance maladie, les mutuelles et complémentaires santé, les institutions de prévoyance, les assurances vies etc. dans une même rubrique : celle de l’assurance santé.

Mais dans le jargon de la mutuelle, dire assurance santé équivaut à dire mutuelle d’assurance. Autrement dit, comparer assurance santé et mutuelle santé équivaut à dire comparer mutuelle d’assurance et mutuelle santé, qui sont les deux principaux types de mutuelles de nos jours.

  • Les mutuelles d’assurances

Ce sont des organismes régis par le Code des Assurances. Ils peuvent ainsi commercialiser leurs produits de complémentaire santé, et peuvent en tirer profit. Ils peuvent également pratiquer largement la sélection des risques, en imposant un questionnaire médical, voire un examen médical, avant toute souscription. Au début, ces organismes ne proposaient que des contrats d’assurance automobile ou habitation, et se sont progressivement diversifiés dans le domaine de la santé.

  • Les mutuelles santé

Les mutuelles santé se définissent comme « des personnes morales de droit privé à but non lucratif », et sont régies par le Code de la Mutualité. Elles ne peuvent donc réaliser aucun profit sur leurs produits de complémentaire santé, et ne peuvent également pas pratiquer une quelconque sélection des risques. D’où notamment l’absence de questionnaire médical et d’examen médical lors de la souscription auprès d’une mutuelle santé. Et ce sera surtout auprès des mutuelles santé que les plus grandes valeurs mutualistes telles que la solidarité et l’entraide seront ressenties.

Aujourd’hui, les mutuelles santé occupent toujours la plus grande part de marché (55,65%). Mais si leurs cotisations encaissées tendent à la baisse, celles des « assurances santé » progressent cependant avec une croissance du marché de près de 6%.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »