Inclure le délai de carence dans le comparatif mutuelle

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Pour faire un comparatif mutuelle, les principaux éléments les plus utilisés sont les garanties santé proposées par chaque offre mutuelle, ainsi que leur tarif mutuelle. Pourtant, il existe de nombreux autres petits détails qui peuvent être tout aussi décisifs dans un choix de mutuelle. Parmi ces petits détails, on retrouve bien sûr les délais de carence, qui peuvent être un sérieux handicap pour votre future couverture santé en début de vie du contrat mutuelle.

Cotiser pour rien du tout

Le délai de carence, le délai de stage ou le délai d’attente, est un délai durant lequel l’adhérent doit cotiser normalement, sans pouvoir bénéficier de certaines prestations de sa mutuelle. Ici, il faut souligner que les délais de carence ne s’appliquent qu’au niveau de certains postes santé, comme par exemple le dentaire. Autrement dit, si l’adhérent a souscrit sa mutuelle pour que celle-ci lui rembourse ses futurs soins dentaires, il aura cotisé pour rien du tout si ses soins dentaires ont été faits durant la période de délai de carence. Le revers de la médaille sera bien sûr le fait de cotiser pour de bonnes garanties dentaires durant l’année, qui au final n’auront même pas servies pour vous rembourser vos soins dentaires (selon l’exemple).

Complétez votre comparatif mutuelle

Il est donc important d’inclure le délai de carence parmi tous les éléments à prendre en compte lors d’un comparatif mutuelle. Et comme il n’y a pas de barèmes spécifiques sur la fixation de ces délais de carence dans le domaine de la mutuelle, chaque assureur est donc libre d’imposer le délai qu’il souhaite. C’est notamment pour cela que les délais de carence peuvent varier d’un assureur à un autre (3 mois, 6 mois, 9 mois, 12 mois…). Sachez aussi que le marché de l’assurance santé complémentaire est actuellement assez vaste pour vous permettre de retrouver certains contrats exempts de délai de carence.

Outre le délai d’attente, on a encore d’autres petits pièges (remboursement plafonné, exclusion de garanties etc.) difficiles à cerner aux yeux d’un simple futur adhérent. C’est la raison pour laquelle il sera toujours conseillé de se faire assister par un conseiller ou un courtier, lors de la recherche de produits d’assurances.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »